Link words

All pieces of written work must be structured, and linking words help to maintain a logical and coherent structure, so ideas can be expressed seamlessly. Varying such words and paying attention to the nuances they bring to the meaning of sentences is crucial when learning French. This is only a very short list…I have one document 20 pages long with similar expressions, but this is a great start!

CHRONOLOGY

D’abord - First / firstly

Tout d’abord - First of all

Après - After

Avant - Before

En premier lieu / en second lieu - Firstly / Secondly

Ensuite - Then

Puis - Then

Enfin - At last

Finalement - Finally

En fin de compte - Ultimately / at the end of the day

Dans un premier temps - In the first instance

En dernier lieu - Finally

Pour commencer - To start

Pour finir - To finish

Pour conclure - To conclude

En conclusion - In conclusion

Plus tôt / plus tard - Earlier / later

Désormais - From now on

Maintenant - Now

Dès que / aussitôt que - As soon as

Autrefois / jadis - In days gone by / long ago

Depuis - Since

Au cours de / pendant - During

Soudain - Suddenly

Tout d’un coup - All of a sudden

Auparavant - Formerly, previously

PRESENTATION OF ARGUMENTS

Cependant - However

Pourtant - Yet

Toutefois - However

Néanmoins - Nevertheless

D’une part…d’autre part - On the one hand…on the other hand

Par ailleurs - Furthermore

De plus - Moreover

Bien que + subjunctive - Even though

Quoique + subjunctive - Although

En outre - Moreover

Mais - But

Également - Equally

Non seulement… - Not only…

En conséquence - As a result

Du coup (fam) - As a result

Grâce à - Thanks to

ILLUSTRATION OF ARGUMENTS

En effet - Indeed

En fait - In fact

Ainsi - Thus

Par exemple - For example

Puisque - Since (as in ‘since this was the case…’)

Parce que / car - Because

Notamment - Notably

Surtout - Above all

Donc - So / therefore

C’est-à-dire - That’s to say

Le système scolaire français

Le système éducatif français est organisé en trois grandes étapes: école, collège et lycée. Les enseignements primaires et secondaires sont gratuits, neutres, laïcs et obligatoires de 6 à 16 ans. Toutefois, il existe des écoles privées non soumises à ces obligations.

  • La réglementation des examens se fait à l’échelle nationale.

  • L’État est le seul à délivrer diplômes et grades universitaires: les diplômes délivrés par les écoles privées n’ont pas de valeur officielle sauf s’ils sont reconnus par l’État.

  • L’enseignement public est philosophiquement et politiquement neutre, gratuit et laïc.

  • Le principe de laïcité en matière religieuse est au fondement du système éducatif français depuis la fin du XIXe siècle. Le respect des croyances des élèves et de leurs parents implique: l’absence d’instruction religieuse dans les programmes et la laïcité du personnel.

  • La scolarisation est obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans.

L’école maternelle

L’entrée en maternelle se fait à 2 ou 3 ans, au mois de septembre. Les enfants y développent leurs facultés fondamentales, perfectionnent leur langage et commencent à découvrir l’univers de l’écrit, celui des nombres et d’autres domaines d’apprentissage.

L’école élémentaire

Mixte, gratuite si elle est publique, l’école élémentaire accueille les enfants de 6 à 11 ans.

Le collège

Le collège accueille tous les élèves de l’école élémentaire sans examen de passage. Les enseignements sont structurés en disciplines: français, mathématiques, histoire-géographie, éducation civique, science de la vie et de la terre, technologie, arts plastiques, éducation musicale, éducation physique et sportive, physique-chimine. Les objectifs sont fixés par des programmes nationaux.

Le lycée

À l’issue du collège, les élèves poursuivent leur scolarité dans un lycée d’enseignement général et technologique ou dans un lycée professionnel. Ce dernier permet d’acquérir un diplôme professionnel afin de poursuivre des études ou de s’insérer dans la vie active.

Le lycée commence dès la sixième et est partagé entre le premier cycle (de la 6e à la 3e) et le second cycle (seconde, première et terminale). Le premier cycle s’achève avec le brevet des collèges, première certification officielle du système scolaire. A ce niveau, les enfants peuvent choisir entre la poursuite de leurs études dans la filière générale (baccalauréat) ou la filière professionnelle, cette dernière offrant des diplômes (CAP ou BEP) par l’intermédiaire de formations courtes de un à deux ans. Le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) donne accès à des métiers d’ouvrier ou d’employé qualifié et vise à intégrer directement la vie professionnelle.

Le Baccalauréat général et le Baccalauréat technologique sont organisés en séries: économique et sociale (E.S), littéraire (L) et scientifique (S) pour le Bac général, STG, STI, STL, STSS, STAV, TMD et hôtellerie pour le Bac technologique. La majorité des élèves choisissent de poursuivre vers le Baccalauréat général, qui ouvre les portes de l’enseignement supérieur et des universités. Statistiquement, un candidat sur quatre échoue chaque année au baccalauréat.

L’enseignement supérieur

  • Les Instituts Universitaires de Technologie (IUT). Ils offrent sur deux ans des formations professionnelles spécialisées et sanctionnées par un diplôme (DUT).

  • Les universités - elles offrent un large choix de formations: Licence générale ou professionnelle (3 ans); Master 1 et Master 2 (un ou deux ans après la licence); Doctorat (trois ans après le Master 2);

  • Les Grandes Ecoles - telles que l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), qui forme les cadres de l’Etat; l’Ecole Polytechnique, qui forme des ingénieurs et des scientifiques; l’Ecole des Hautes Etudes commerciales (HEC), qui forme les élites du monde de la finance et du commerce; les Ecoles Normales Supérieures (ENS) qui forment les futurs enseignants. L’accès à ces écoles prestigieuses se fait par concours nationaux auxquels les candidats se préparent durant deux années de travail intense dans les écoles préparatoires.

Résumé

En France, l’école est obligatoire à partir de six ans. Avant cet âge, la grande majorité des enfants sont placés dès trois ans dans une école maternelle.

A six ans, l’enfant entre dans une école primaire, il y apprend à lire et à écrire en classe préparatoire (CP). Durant les quatre années suivantes d’école primaire, l’enfant apprend les bases de nombreuses matières telles que les mathématiques, l’histoire, ou encore la géographie.

A onze ans, l’enfant entre au collège où il restera quatre ans (de la ‘sixième’ à la ‘troisième’), jusqu’à obtenir le brevet des collèges. Le cursus général après le collège est l’entrée au lycée général (il existe des lycées professionnels). Après une année de ‘seconde’, l’enfant, âgé normalement de seize ans doit choisir un enseignement spécialisé pour son entrée en ‘première’. La spécialité la plus choisie est la filière scientifique (permettant plus de débouchés), mais beaucoup d’élèves choisissent également la littérature ou l’économie.

Au terme de cette année de ‘première’ l’enfant passe un examen : le baccalauréat de français, première partie du baccalauréat national. Le ‘bac’, diplôme français, est obtenu à 17 ans dans la spécialité choisie au terme de l’année de ‘terminale’.

Ce diplôme en poche, l’enfant peut choisir de continuer à étudier à l’université la spécialité de son choix, qui parfois n’a rien à voir avec celle choisie pour le ‘bac’. A l’université, le système français s’accorde depuis peu avec le système européen : LMD licence-master-doctorat. Par exemple, la licence s’obtient en trois ans après le ‘bac’. L’étudiant aura dans ce cas un niveau ‘bac+3’, trois années d’études après le ‘bac’.

Lire plus sur le système scolaire français ici

Please note I did not write this, but compiled it from various online and printed resources.

Confused? Here’s an explanation in English…

The education system in French is vastly different to that of Australia, England, the US and the like. First and foremost, French education is controlled by the state, is free, secular and neutral. There are, however, some private schools which are not bound to these main principles, but such schools are nowhere near as numerous or popular as in Australia, for example.

As the French education system is controlled by the government, the final examinations that students sit are standardised, and are marked and set on a national scale. There is no school uniform at French schools. They are neutral in terms of philosophy and politics, and secular, meaning religion is not taught. School is obligatory from the ages of 6 to 16 and schools are co-educational (boys and girls).

At the age of around 3, most children enter into “la maternelle”, which is like a preschool. This is not compulsory but the majority of children do so. Then comes elementary school (l’école élémentaire), then secondary school which broken down into “le collège” and “le lycée”. (See above for more details). The former runs from “sixième” to “troisième”, and the latter contains “deuxième”, “première” and finally, “la terminale” which is the equivalent of Australian Year 12. The majority of students sit “le bac” at the end of Year 12, which is equivalent to the International Baccalaureate, A levels, the HSC, VCE etc. Their final mark is out of 20, with a 10 being a pass. Scores of 11, 12 and 13 are average, and I have never heard of students obtaining a 20!!

It is also worth noting that for “première” and “terminale”, students choose between 3 options: science option (most popular), economics option or literature option. The option chosen determines which subjects are studied. In all three options, the study of a foreign language (generally English) is compulsory. Philosophy is also compulsory for Year 12.

If your French is good enough, I really suggest reading the link I posted above, which is very detailed.

devilholdscopyrite:
Ah thank you so so much :) I think a bit of French and a bit of English would be best :) you're blog really is awesome!

Pas de quoi! I’ll hop straight on it now :)

stillmrsslocum:
You are tremendously generous with your time and efforts! Thank you for your kindness.

Thank you, that’s so kind! I really enjoy putting time into this blog, not only because it helps others but because it’s good revision for me too. And there’s nothing better than passing on passion to other language learners :) By the way, I haven’t forgotten about your request for the adverbs post - I will get to it soon, promise! Bon week-end!

devilholdscopyrite:
Just found this blog totally by accident and oh my goodness thank you for existing! :D I have a French oral is exactly 2 weeks that I am totally not ready for so that's stressing me out and any/all help is very much appreciated! Any chance you could outline the basics of the French education system for me? There's a big section of the exam on it and I just haven't got a clue, and when I google it there is just so much info that I have no idea where to start! Thank you :)

I’m glad you stumbled across me :) Yes, of course I can compile a post outlining the French education system. It’s true that it’s very different from the Australian/British/American system. Would it be most helpful if the post was in French or English? I could do a bit of both if that’s best, too. Let me know!

Anonyme:
Bonjour! What are some differences between French French and Swiss French? Merci :*
Anonyme:
I'm a French major and already pretty versed in most of the little lessons you post, but it's incredibly interesting to see them because I love finding new ways to memorize things that make employing them easier. Thanks! :)

Wow, thanks! That’s a huge compliment :) I hope you’re enjoying your studies. Let me know if there’s anything you’d like me to post on, even if it’s just for revision purposes. Merci à toi!

kausza:
I'm (trying to) read Harry Potter in French and I wasn't sure what to make of "lui" next to "ce qui" in the following clause: "elle ... disposait d'un cou deux fois plus long que la moyenne, ce qui lui était fort utile pour espionner." Help!

Exercices de future simple

francaisettoi:

uneclasseuneexperience:

http://la-conjugaison.nouvelobs.com/exercice/jouer.php?id_niveau=3&id_rubrique=7

http://la-conjugaison.nouvelobs.com/exercice/jouer.php?id_niveau=2&id_rubrique=7

http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-79512.php

http://www.bonjourdefrance.com/n12/jeux/oiebdf6.html

http://www.lepointdufle.net/ressources_fle/conjugaison_futur.htm#.Ux0Ec-d5NOg

Future simple